Pompe à chaleur (PAC) air/eau ou chaudière gaz à condensation : comment bien choisir ?

Parmi les équipements de chauffage très haute performance énergétique (THPE), deux se démarquent : la pompe à chaleur air/eau et la chaudière gaz à condensation.
👉Comment bien choisir ? Laquelle est la plus performante ? La plus rentable ? 
Quels sont leurs avantages et inconvénients respectifs ? Les chauffagistes de EFFICA-SERVICE de Neuilly-sur-Marne vous disent tout sur ces deux solutions de chauffage.

Fonctionnement et caractéristiques d’une PAC air/eau

Une pompe à chaleur air/eau utilise un système aérothermique pour fonctionner. Elle contient un fluide frigorigène qui capte les calories de l’air extérieur et qui, sous forme gazeuse, transmet cette chaleur à votre système de chauffage central. Cet équipement est composé d’un évaporateur, d’un compresseur, d’un condenseur et d’un détendeur. Pour être opérationnelle, elle a besoin d’être raccordé à des radiateurs ou un plancher chauffant. Pour finir, la pompe à chaleur peut également servir à chauffer vos sanitaires. 

Vous souhaitez tout savoir sur la pompe à chaleur air eau ?
Découvrez notre FAQ sur ce sujet :

Fonctionnement et caractéristiques d’une chaudière gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation fonctionne, dans un premier temps, de la même manière qu’un modèle basse température. La différence est qu’elle réutilise les vapeurs de combustion du gaz pour entamer un nouveau cycle de chauffe. Cela lui permet d’économiser 20 % d’énergie sur les autres types de chaudière haute performance. Pour fonctionner, elle nécessite évidemment un raccordement au gaz de ville ou la présence constante d’une bombonne de gaz. Comme la pompe à chaleur, elle peut aussi servir à chauffer l’eau de vos sanitaires. 

En savoir un peu plus sur la chaudière à gaz à condensation ?

Pompe à chaleur (PAC) air/eau VS chaudière à condensation : qui gagne ?

Entre la pompe à chaleur (PAC) air/eau et la chaudière gaz à condensation, laquelle de ces deux solutions de chauffage se démarque en termes de performance, d’économies, de prix d’installation, de respect de l’environnement et d’entretien ? 

Performance et rendement 

Ici, pas de débat possible. Même si la chaudière présente un rendement moyen supérieur à 100 %, la pompe, quant à elle, présente un COP (coefficient de performance) de 4. Cela correspond à un rendement de 400 %.
En revanche, la pompe à chaleur (PAC) air/eau ne fonctionne plus en dessous de -5°C de température extérieure. Si vous vivez dans une zone où les hivers sont rudes, la chaudière peut donc sembler plus puissante et utile pour vous. Mais dans toutes les autres circonstances, surtout avec une très bonne isolation, la pompe déploie plus de puissance. 

Économies 

Le prix de base des deux équipements joue en faveur de la chaudière. En effet, pour l’installation de cette dernière, vous n’aurez qu’à débourser entre 4 000 et 7 000 euros. Pour une pompe à chaleur, comptez de 8 000 à 16 000 euros.
Mais à ce prix, vous devez ajouter le prix du gaz consommé, pour la chaudière, et de l’électricité, pour la pompe.
Et là, c’est plutôt la pompe qui sort vainqueur, d’autant plus que son rendement lui permet de produire beaucoup plus de chaleur qu’elle n’en consomme. 

Mais il est impossible d’apporter une réponse globale pour cette partie. En effet, les économies effectuées ne sont pas seulement dues à des critères objectifs, mais aussi à votre situation thermique, géographique, la taille de votre logement et son isolation. Le dimensionnement de votre équipement de chauffage aura également un impact fort sur vos économies.  
 
Si vous souhaitez en savoir comment chauffer votre logement au meilleur prix ? N’hésitez pas à nous contacter.  

Entretien et maintenance

Pour les deux solutions de chauffage, un entretien annuel est obligatoire (si PAC avec une charge frigorigène supérieure à 2 kg). Pour la pompe, c’est avant tout l’étanchéité de la pompe qui est contrôlée. Cet entretien coûte généralement entre 170 euros à 300 euros.  
 
Pour la chaudière, l’entretien est généralement moins coûteux (entre 90 et 160 euros). L’expert chauffagiste va vérifier plusieurs éléments dont l’état des échangeurs, des organes de sécurité et les réglages de la combustion de la chaleur. Il va également nettoyer le foyer de la chaudière et le brûleur.  
 
Si vous souhaitez obtenir des avantages pour cet entretien annuel, il est possible de signer un contrat d’entretien avec votre installateur ou un expert chauffagiste de votre choix comme EFFICA-SERVICE. 

Les aides disponibles

Les deux équipements de chauffage domestique ouvrent des droits à des aides de l’État. Avec le dispositif MaPrimeRénov’, l’installation d’une pompe à chaleur peut vous permettre de récupérer jusqu’à 4 000 euros sur votre investissement initial, et celle d’une chaudière à condensation, 1 200 euros. Dans les deux cas, l’opération est très intéressante.  
 
Avec les financements proposés par les fournisseurs d’énergie via le dispositif “coup de pouce énergie / isolation”, vous pouvez économiser à peu près les mêmes montants. Au total, en cumulant les deux aides, vous allez gagner jusqu’à 8 000 euros sur le coût d’installation de votre PAC air/eau et jusqu’à 2 600 euros pour votre chaudière.  


Évidemment, pour bénéficier du maximum proposé par ces deux dispositifs, vous devez répondre à des critères de revenus (Barème bleu – Niveau 1 de MaPrimeRénov’) et également faire appel à un professionnel labellisé RGE, comme EFFICA-SERVICE, pour vos travaux de rénovation énergétique. 

Conclusion : qui gagne entre la PAC air/eau et la chaudière à condensation ? 

Sur des critères purement techniques (rendement, performance et économies), la pompe à chaleur air/eau surclasse la chaudière gaz à condensation, excepté sur le prix d’installation. Mais le meilleur chauffage domestique intrinsèque n’est pas forcément le meilleur pour votre situation.
Si votre maison n’est pas parfaitement isolée, si vous vivez dans une zone géographique aux hivers très froids, si vous possédez déjà une chaudière au gaz, EFFICA-SERVICE vous conseille la chaudière à condensation, qui est peut-être plus intéressante.

Pour le savoir, contactez-nous. Ensemble, nous étudierons votre situation thermique afin d’opter pour la meilleure solution de chauffage. 

Être
rappelé
Être
rappelé
Demande de rappel

Nous avons besoin de votre avis