Quelles démarches effectuer avant d'installer une pompe à chaleur air/eau ?

Vous envisagez d’installer une pompe à chaleur air/eau à votre domicile ? 
EFFICA SERVICE vous présente toutes les caractéristiques de ce mode de chauffage, ainsi que les démarches à effectuer pour son installation. 

Comment fonctionne une pompe à chaleur air/eau ?

La pompe à chaleur air/eau fonctionne grâce à l’énergie aérothermique. Cela signifie qu’elle récupère son énergie dans l’air extérieur et non dans le sol comme la pompe à chaleur géothermique. Cette action est rendue possible grâce au fluide frigorigène contenu dans l’unité extérieure de la pompe et aux différents éléments qui la composent. Les 4 principaux sont : 

  • L’évaporateur : pour transformer le liquide frigorigène en vapeur.  

  • Le compresseur : pour augmenter la pression et la chaleur du fluide sous forme de gaz.  

  • Le condenseur : pour transférer la chaleur contenue dans le gaz à l’eau de chauffage.  

  • Le détendeur : pour diminuer la pression du gaz et lui redonner une forme liquide.  

Les avantages (et inconvénients) de la pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur est une solution de chauffage très populaire, car ses avantages (rendement, économies, respect de l’environnement) sont nombreux et ses inconvénients sont rares. 

Un coefficient de performance très élevé  

En moyenne, une pompe à chaleur air/eau offre un coefficient de performance de 4. Ce chiffre correspond à un rendement de 400 %. Sur certains modèles de grandes marques, il est même possible d’atteindre un rendement de 600 %. Cela fait de cet équipement de chauffage, le plus performant du marché.  

Des économies d’énergie très importantes  

Grâce à son rendement important, la pompe à chaleur permet de faire d’importantes économies d’énergie. De plus, l’air est une source d’énergie totalement gratuite et directement disponible, au contraire du fioul ou du gaz.

Enfin, grâce à différentes aides de l’État, vous pouvez sensiblement réduire le temps d’amortissement de votre équipement.  

Un confort thermique optimal  

La pompe à chaleur se distingue également par le confort thermique qu’elle offre. En plus de pouvoir chauffer l’eau de vos sanitaires, elle permet aussi une diffusion homogène de la chaleur au sein de votre foyer.  

Un mode de chauffage 100 % écologique  

Dernier avantage de la pompe à chaleur air/eau, elle est 100 % écologique. Certes, son fonctionnement nécessite un courant électrique, mais comme elle produit beaucoup plus d’énergie qu’elle n’en consomme et qu’elle utilise les calories de l’air, son impact sur l’environnement est totalement nul.

L’unique “risque” écologique qu’elle représente concerne le fluide frigorigène qu’elle contient. En effet, s’il est déversé dans la nature, il peut être nocif. C’est pourquoi, il est important d’effectuer, chaque année, un contrôle d’étanchéité.  

Les inconvénients de la pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur air/eau présente aussi quelques inconvénients mineurs.

  • ses performances ne sont plus optimales en dessous de certaines températures (-5° à -20°). Elle est donc déconseillée pour les habitations localisées dans des régions aux hivers rudes.

  • La pompe à chaleur air/eau peut également être bruyante. Mais ce problème peut facilement être réglé grâce à l’installation de protections soniques.

  • Enfin, la PAC air/eau est onéreuse, bien que de nombreuses aides permettent de diminuer son coût global.  

Les démarches à entreprendre avant d’installer votre pompe à chaleur PAC air/eau

Étude technique de vos besoins énergétiques, demande d’aides financières, autorisation administrative… on vous présente toutes les démarches préalables nécessaires pour l’installation de votre pompe à chaleur. 

Calculez vos besoins énergétiques pour bien dimensionner votre pompe

Avant même de choisir votre futur mode de chauffage à très haute performance énergétique, vous devez effectuer un bilan énergétique de votre habitat.
Cette étude technique, à effectuer par un professionnel, vous permettra de choisir le meilleur dimensionnement pour votre pompe.

  • En effet, si votre pompe est sous-dimensionnée, elle ne pourra pas combler tous vos besoins en termes de puissance et fonctionnera en permanence à plein régime et s’usera plus rapidement.

  • Si elle est surdimensionnée, ses cycles de chauffe seront trop courts et cela risque d’endommager le compresseur. Dans les deux cas, la durée de vie de l’appareil sera sensiblement raccourcie.  

Pour être complète, l’étude de vos besoins énergétiques doit donc prendre en compte : 

  • la qualité de l’isolation de votre logement ; 

     
  • la surface à chauffer ;  

  • le nombre de personnes dans votre foyer (PAC air/eau + ballon d’eau chaude) ;  

  • l’indice de température extérieure (ITE). 

Évaluez les aides financières disponibles  

Il existe plusieurs dispositifs mis en place pour vous aider à financer l’installation de votre pompe à chaleur. Avant d’installer une pompe à votre domicile, on vous conseille d’étudier minutieusement votre situation, vos ressources, afin de connaître le montant d’aide auquel vous pouvez prétendre.   
  
Depuis janvier 2021, par exemple, tous les propriétaires, sans distinction de revenus, peuvent percevoir un financement via le dispositif MaPrimeRénov‘ pour un maximum de 3 500 euros.   
  
Il existe d’autres aides comme la “Prime Énergie” proposée par les fournisseurs d’énergie. Celle-ci peut s’élever à 4 500 euros si vous décidez de remplacer votre actuelle chaudière au fioul par une pompe à chaleur aérothermique.   
  
Ces deux dispositifs sont cumulables. Mais pour en profiter, vous devez faire effectuer vos travaux d’installation par un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE) comme EFFICA SERVICE.  

Vérifiez que votre abonnement électrique est compatible 

Bien que votre pompe peut produire jusqu’à 3 ou 4 fois l’énergie qu’elle consomme, elle nécessite une alimentation électrique pour fonctionner.

Avant l’installation de votre nouvel équipement, vous devez donc modifier votre abonnement électrique pour qu’il puisse “supporter” la consommation de votre pompe.
Prévoyez une marge de kW plus large que nécessaire pour éviter que votre disjoncteur ne saute si tous vos équipements électriques fonctionnent en même temps. De plus, n’oubliez pas que le compresseur de votre pompe aura besoin de plus d’énergie lors des périodes de grand froid.  

Demandez une autorisation à votre mairie  

L’installation d’une pompe à chaleur air eau nécessite des travaux à l’extérieur de votre habitation. Ces travaux répondent à la même législation que ceux pour l’isolation extérieure ou l’ajout d’ouvertures (modification extérieure de façade).  
  
Vous devez donc remplir le formulaire correspondant et le transmettre à votre mairie avant le début de l’installation. Vous devrez y indiquer la nature de vos travaux, et fournir des pièces justificatives.   
  
Pour plus d’informations sur ces démarches administratives, contactez nos services. Grâce à des indications plus précises sur votre projet de rénovation thermique, nous pourrons vous aider à créer le dossier de demande pour votre mairie.   
  
Ne prenez pas cette étape à la légère, car en cas de litige avec l’un de vos voisins (à cause des nuisances acoustiques sonores pouvant provenir du groupe extérieur), vous pourriez être amené à devoir désinstaller votre pompe si vous n’avez pas respecté la procédure réglementaire.  

Tout savoir sur l’installation et l’entretien de votre pompe à chaleur  

Une fois toutes ces démarches effectuées, vous allez maintenant pouvoir procéder à l’installation de votre pompe à chaleur. 

Choisir votre équipement et votre installateur

Pour que les performances de votre pompe à chaleur soient optimales, deux éléments sont essentiels : un équipement de qualité et un installateur compétent.

Pour le premier, on vous conseille de vous tourner vers les produits des fabricants référence du secteur comme Atlantic, Saunier Duval, Frisquet, ELM Le Blanc, Chaffoteaux, De Dietrich ou encore Viessman. Pour l’installateur, faites appel à un chauffagiste RGE QUALIPAC comme EFFICA SERVICE.  

Trouver le meilleur emplacement 

Choisir l’emplacement de l’unité extérieure de votre pompe n’est pas chose aisée.
Vous devez, avant tout, vous assurer que le matériel ne gênera pas vos voisins (nuisance sonore et visuelle). Ensuite, faites également attention de choisir un emplacement à l’abri du vent et des intempéries et qui offre la meilleure exposition au soleil. 

Le prix de l’équipement et de la pose 

Selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le prix de l’installation d’une pompe à chaleur est d’environ 75 euros par m² chauffé. En moyenne, cela correspond à 12 000 euros. Pour la pose, comptez entre 1 500 et 3 000 euros. 

L’entretien de la pompe  

Les propriétaires de pompe à chaleur aérothermique doivent effectuer un contrôle d’étanchéité de leur équipement tous les ans. La raison ? Le fluide frigorigène, s’il est rejeté dans la nature, peut avoir des conséquences néfastes pour l’environnement. Ce contrôle peut également être intéressant pour prévenir les pannes et améliorer les performances de votre pompe.   
  
Le prix pour ce type d’intervention se situe entre 150 et 300 euros. Mais pour bénéficier de tarifs préférentiels, nous vous conseillons de signer un contrat d’entretien avec un installateur de confiance de votre région.   

Vous connaissez maintenant toutes les démarches à entreprendre pour l’installation et l’entretien de votre pompe à chaleur air/eau. Ces étapes doivent être respectées, car elles vous permettront de profiter d’aides financières pour votre projet de rénovation thermique. C’est aussi un bon moyen d’utiliser votre pompe au maximum de ses capacités afin de rapidement amortir votre investissement.   

Si vous voulez opter pour un mode de système de chauffage aérothermique, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous accompagnerons à chaque étape de votre projet afin de vous garantir des performances optimales au meilleur tarif. 

Être
rappelé
Être
rappelé
Demande de rappel

Nous avons besoin de votre avis